Nous sommes N'ACCEPTER PLUS les clients doivent produire des déclarations IRS modèle 3 pour l’année d’imposition 2023.

Le programme Golden Visa du Portugal prendra fin (une mise à jour)

Accueil | Droit immobilier | Le programme Golden Visa du Portugal prendra fin (une mise à jour)

Le programme Golden Visa du Portugal prendra fin (une mise à jour)

by | Vendredi, 17 Février 2023 | Immigration, Droit immobilier

le visa d'or prendra fin

Jeudi 16, le Conseil des ministres portugais a approuvé un ensemble de "mesures visant à répondre de manière globale à toutes les dimensions du problème du logement", parmi les propositions déposées par le Visa d'or prendra fin (au moins l'option concernant l'investissement immobilier).

Le Conseil des ministres était exclusivement consacré au thème du logement, et les mesures et propositions approuvées qui "seront mises en discussion publique pendant environ un mois afin qu'elles soient, à terme, définitivement approuvées, les unes par le Gouvernement, les autres par une proposition de loi au Parlement, lors du Conseil des ministres du 16 mars », a déclaré le Premier ministre portugais.

La réunion susmentionnée du Conseil des ministres s'est avérée controversée, plusieurs partis d'opposition affirmant que certaines mesures présentées étaient inconstitutionnelles et promettant de prendre toutes les mesures pour porter lesdites mesures, si elles sont mises en œuvre, devant la Cour constitutionnelle portugaise si elles sont mises en œuvre.

Principales mesures proposées

Augmenter l'offre de logements

Augmenter l'offre de logements en modifiant le plan d'occupation des sols ou la licence ; les terrains classés ou les propriétés autorisées pour le commerce ou les services peuvent être utilisés pour construire ou convertir en logements.

Aussi, pour augmenter l'offre de logements, l'État mettra à disposition des coopératives ou du secteur privé des terrains ou des immeubles pour construire des logements abordables, notant « deux appels d'offres dédiés à la construction modèle qui raccourcit considérablement les délais de construction et augmente l'efficacité énergétique.

Simplification des licences

Pour simplifier les processus d'octroi de licences de deux manières :

  • Les projets architecturaux et spécialisés ne sont plus soumis à l'autorisation municipale et il existe désormais un mandat de responsabilité des concepteurs, l'autorisation municipale étant limitée aux exigences de l'urbanisme ;
  • Instaurer une sanction pécuniaire effective pour les personnes publiques lorsqu'elles ne respectent pas les délais prévus par la loi pour l'émission d'avis ou la prise de décisions, avec des intérêts de retard courant au profit du promoteur et de l'Etat prélevés, « au Budget de l'année suivant celle qui a causé le retard » à l'entité qui a retardé.

Plus de location

Renforcer la confiance des propriétaires pour qu'ils mettent sur le marché des logements vacants à travers deux mesures dont la première est que l'État propose de louer tous les logements disponibles pendant cinq ans tant qu'il peut les sous-louer.

Une autre mesure est «d'introduire une modification, par rapport aux contrats qui existent déjà ou qui sont établis entre les propriétaires et les locataires, de sorte que, dans toutes les demandes d'expulsion qui sont reçues à l'Office national des locations après trois mois de non-exécution, l'État se substitue au locataire dans le paiement et au propriétaire dans le recouvrement de la dette, en vérifiant s'il existe une cause socialement acceptable et en la résolvant, ou en expulsant le locataire ».

Pour accroître l'offre publique de logements en location accessible, "un principe d'exonération de l'impôt sur les plus-values ​​est établi pour ceux qui cèdent à l'État, y compris aux communes, tout type de logement", incitant ceux qui possèdent des maisons qu'ils n'ont pas l'intention d'acquérir. utiliser pour vendre afin d'augmenter le nombre de maisons à mettre en location accessible.

Reste que pour élargir le marché locatif, "une ligne de crédit de 150 millions d'euros sera créée pour financer les travaux coercitifs des communes, ce que la loi permet mais que les communes font rarement en raison de difficultés financières".

Plusieurs mesures seront mises en place pour créer une « forte incitation à ce que les fractions dédiées à la location touristique de courte durée (hébergement local) retour sur le marché du logement ».

Ainsi, les licences actuelles pour hébergement local sera réévalué en 2030 et, par la suite, il y aura des réévaluations périodiques ; la délivrance de nouveaux permis sera interdite sauf pour l'hébergement rural dans les communes de l'intérieur où il n'y a pas de pression urbaine et où ils peuvent contribuer au dynamisme économique du territoire ; propriétaires qui transfèrent hébergement local les logements en logements locatifs d'ici fin 2024 bénéficieront d'un taux zéro d'impôt sur le revenu jusqu'en 2030 ; une contribution extraordinaire à hébergement local seront créés pour financer les politiques du logement.

Les incitations fiscales à la location accessible seront renforcées, sans paiement de droits de mutation immobilière municipaux sur l'acquisition de logements destinés à la location accessible. Quiconque réalisera des travaux de réhabilitation de ces maisons paiera la TVA au taux de 6% et bénéficiera d'une exonération totale de l'impôt sur le revenu des personnes physiques sur les revenus fonciers.

Les incitations fiscales pour toutes les locations seront améliorées, abaissant le taux de 28% à 25%.

Les incitations à la stabilité des contrats de bail seront renforcées : si le contrat est compris entre 5 et 10 ans, le taux de 23 % sera ramené à 15 % ; s'il est compris entre 10 et 20 ans, le taux de 14 % sera ramené à 10 % ; et s'il est supérieur à 20 ans, il sera réduit de 10% à 5%.

Fin des Golden Visas grâce à l'investissement dans l'immobilier

Pour lutter contre la « spéculation » immobilière, deux mesures ont été approuvées par le Conseil des ministres. Premièrement, la fin de la concession de nouveaux Visas d'or, "les existants n'étant renouvelés, dans le cas d'investissements immobiliers, que pour un logement propre et permanent ou s'il est placé durablement sur le marché locatif".

Une autre mesure consiste à réglementer les prix des loyers, et l'État limitera la croissance des loyers dans les nouveaux contrats, qui "devrait résulter de la somme du loyer pratiqué avec les actualisations annuelles et de la valeur de l'augmentation de l'inflation fixée par la Banque centrale européenne". ”.

Qu'est-ce qui se passe ensuite?

Actuellement, les plans ne sont rien de plus qu'une intention et sont ouverts à la discussion publique pendant un mois par les parties prenantes. En conséquence, les commentaires des parties prenantes et des modifications potentielles peuvent être proposés. Une fois que les parties prenantes auront déposé leurs propositions, les étapes suivantes devraient avoir lieu : lors de la réunion du Conseil des ministres du 16 mars, la version finale du projet de loi sera approuvée après le débat public. Le 16 ou 17 mars, le projet de loi est soumis au Parlement pour un nouvel amendement. Dans un délai de 1 à 3 mois, le Parlement approuvera le projet de loi. Ensuite, dans 1 à 2 semaines, le président ratifiera la loi et la fera publier, à moins qu'il n'y ait des conflits constitutionnels. Enfin, la loi sera publiée et entrera en vigueur avec une éventuelle période de transition.

Que faire en attendant ?

Le Golden Visa portugais n'est qu'un des multiples permis de résidence disponibles. La bonne option pour vous dépendra de vos motivations et du but de votre processus de demande de Golden Visa. Avec les nombreuses questions sans réponse et la nécessité d'agir en temps opportun, voici quelques-unes des alternatives à examiner :

  • Vous pouvez toujours envoyer une demande de Golden Visa - il convient de noter que, pour le moment, il n'y a eu qu'une annonce de décision. Cela implique que vous pouvez toujours en bénéficier jusqu'à ce que la loi soit rendue publique et appliquée.
  • Vous pouvez également postuler pour le D7 or Visa de nomade numérique autres permis de séjour au Portugal - Si vous vouliez quand même vous installer au Portugal, il existe d'autres permis de séjour pour lesquels vous pouvez soumettre votre demande.

Soutenir les familles

Pour aider à réduire l'endettement familial, "l'exonération de la plus-value de cession d'une maison pour l'amortissement du prêt immobilier du propriétaire ou d'un descendant est autorisée".

Tous les établissements financiers proposant des prêts immobiliers devront proposer des prêts à taux fixe.

Une subvention est créée pour des crédits allant jusqu'à 200 6 euros pour les familles imposées jusqu'à la 50e tranche de l'impôt sur le revenu des personnes physiques, l'État subventionnant des intérêts à XNUMX % de la valeur au-dessus de la valeur maximale à laquelle la famille a été soumise lors du test de résistance. effectué lors de la souscription du crédit.

Pour les contrats de location déjà en vigueur, une subvention de l'Etat d'un montant maximum de 200 euros par mois sera accordée aux familles ayant des revenus allant jusqu'à la 6ème tranche d'imposition IRS et un taux d'effort supérieur à 35% et un loyer de maison dans la limite fixé par l'IHRU pour la municipalité concernée.

Les mesures ci-dessus ont été brièvement présentées dans une conférence de presse qui peut être consultée ici et ici. Le PDF contenant les mesures à mettre en place par le Gouvernement peut être consulté ici.

Le MCS L’équipe tiendra toutes les parties prenantes informées des prochaines réglementations fixées par le gouvernement à ce sujet. 

At MCS, we peut vous assister dans vos questions fiscales, d'immigration et immobilières sur le territoire portugais, en particulier sur l'île de Madère. Cet article est fourni à titre d'information générale uniquement et n'est pas destiné à être, ni ne doit être interprété comme un conseil juridique ou professionnel de quelque nature que ce soit. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous contacter.

Autre Articles

Notre Newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion et obtenez les dernières informations sur l'incorporation à Madère (Portugal), les services aux expatriés et l'enregistrement des navires.

Besoin d'aide?

Si vous avez des questions sur nous et nos services, n'hésitez pas à nous contacter.

Contactez-Nous

Autre Articles

Envie de discuter avec nous ?

Si vous avez des questions sur nous et nos services, n'hésitez pas à nous contacter.